Et voilà... J'ai encore versé ma larme en regardant King Kong !

Mais ce soir mon grand singe à moi n'est pas là pour que je me console dans ses poils. Il a réalisé aujourd'hui qu'il n'était plus "invulnérable"...