Chouette ! Cette année je ne travaille ni le 24 ni le 25 ! J'ai fait valoir mon ancienneté (je souffle ma deuxième bougie de précaire attitrée en février) et surtout le fait d'avoir fait ces deux jours déjà l'an dernier. Par contre, je m'enquille les jours du 31 décembre jusqu'au 4 janvier inclus, soit une autre semaine de 45h (comme c'est déjà le cas cette semaine), avec un soirée de jour de l'an dès le début. Mais c'est noël, donc joie et bonne humeur évidemment.

Le sourire se crispe un peu le matin cependant, lorsque se présente l'épreuve de la balance je suis juste à point pour les fêtes et concourir au marché des volailles grasses. Les bienfaits conjugués de l'arrêt de la pilule et de la surconsommation de chocolats (home made)... Apprécie tes fêtes de fin d'année engoncer dans ta jolie robe de soirée qui te boudine comme il faut le ventre qui te sert de bouée en cas d'inondation. Mais c'est noël, donc joie et bonne humeur se doivent d'être au rendez-vous.

Tiens, Noël... cette année il manquera une personne autour de la table pour la première fois depuis que je fête Noël.

Edit : pour te préparer au réveillon :



Découvrez Joan Baez!