A la sortie de ma visite médicale qui m'a estampillée "Apte au travail" (oui, mais lequel ?), je viens tout juste de réaliser que mon absence de règles depuis le 1er septembre serait peut-être un tout petit peu psychosomatique... Mon corps joue les raisonnable alors que ma tête aspire à plus de désinvolture. Mon Ca et et mon Surmoi doivent se foutre sur la gueule dans mon intérieur, ce qui se traduit par un puissant désir du Ca de déclencher enfin mes règles alors que mon Surmoi bloque tout.

Dingue.

Plus besoin de prendre de contraceptif dans ses conditions. Mais justement, je n'en veux plus de ma pilule. 13 ans ça suffit. A quasi bip ans j'aspire à autre chose. Seulement voilà, il semblerait finalement que l'appartement trop petit, le travail précaire, le chômage de chéri et sans doute aussi un tout petit peu la peur de devenir adulte, bref tout ce que j'avais fini par mettre de côté pour me dire que oui, laissons tomber, soyons fous, il semblerait donc que ces ingrédient produisent un puissant cocktail contraceptif.