Après avoir envoyé successivement le premier et le second épisode du feuilleton de nos 5 prochaines années puis, par soucis d'équilibre, un article (encore) édifiant, à mon papounet, voici la réponse que je reçus :

Il est tard. Je suis un peu bourré. Certes !!!
J'ai commencé à regarder les vidéos sur SARKO : insupportable !
Puis j'ai lu Onfray en (large) diagonale. Bon !
Puis j'ai voulu consulter les réactions à MO, comme ils disent ...
Horreur !!!
C'est interminable... imbitable... et les mots me manquent !
Comme toujours, écrit avec les pieds et le cul à la place du cerveau !...
Beuark !...
J'ai même pas eu le coeur à faire mon numéro de çui qui maîtrise la langue : on n'en est plus là !
Sauf que je ne sais pas où on en est !
Quelqu'un le sait-il ?
Comme un con, je vais voter la détestable Ségolène pour faire chier l'inimaginable Sarkozy, son infernal jumeau !!!
Y a pas de quoi être fier ...
J'ai bien conscience de désespérer les M***... mais de réjouir G*** ! Et le père T*** !
Mais tout ça en pure perte : ils le veulent trop leur Sarko, les boeufs ! Et c'est toujours eux les plus nombreux...
La seule question qui vaille, après ça : aurai-je encore les moyens de m'offrir de quoi boire suffisamment pour oublier ?...
Désolé de ne pas être le Papa qui tient le cap dans cette merde...
Et en plus, j'arrive pas à remettre la main sur le fameux manuel qu'on reçoit quand on devient papa et qui dit tout ce qu'on doit faire à partir de ce moment...
Allez, à tout' ma Poule !
Bisou et bonne nuit.

Papa