Chez Tartine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Réflexions sur le vif

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, septembre 24 2007

Soyez livré à l'heure qu'y disaient...

Depuis le 20 septembre que j'attends de recevoir My Sims pour DS.

Une fois de plus je me suis faite eue par le fameux : Commandez maintenant et soyez livré le jour même de sa sortie. Le jeu est sorti le 20 et a priori d'après les information que Amazon m'a laissé sur mon compte, je ne devrais pas être livrée avant le 25 finalement ! 25-20=5 : donc pas le jour de la sortie, CQFD.

Qu'ils ne comptent pas sur moi pour en faire de même avec le dernier Harry Potter.

Et puis de toute manière j'ai décidé de faire vivre (à bon train), le libraire qui est en bas de chez moi.

jeudi, septembre 20 2007

Un boulot sympa

Radiologue...

Et si possible, qui réalise des échographie de seins.

Parce qu'il paraitrait que j'ai le nib' droit plus "dense" que le gauche.

Un quart d'heure à me faire tourner dans tous les sens, debout, couchée (mais pas à quatre pattes), pour conclure, d'un oeil concupiscent, "mais non pas du tout, ils sont... très... hum... aucun problème, ça doit venir du bronzage qui créé une illusion d'optique. Refaites moi voir ça encore une fois ? Je peux toucher ?"

Et en plus c'est à moi de payer.

Peep show inversé.

mercredi, septembre 5 2007

Toute moisie

Nan mais vraiment, hein !!!

Elle est toute pourrite la fin de la saison 3 de Lost !! Ca donne même pas envie de voir la suite.

Le concept est déjà pris par The nine.

Pffff, je me sens trompée.

Je suis déception.

jeudi, août 23 2007

Chat alors !

Ceci expliquerait bien des choses dans les comportements loufoques de mon chat...

Mais... ça voudrait dire que je suis mise sous écoute par la CIA !!!

Rho pinaise... probablement pour avoir voté communiste aux dernières élections.

mardi, août 7 2007

V'là t'y pas que ça me reprend

5 kgs en moins.

Un cul à nouveau sortable.

Une chute de reins correcte.

Des nibards un peu moins gros, mais toujours avenants.

Il ne m'en faut pas moins pour raviver ma vieille envie de tattoo, tapie là dans un coin de ma tête depuis quelques années.

Du coup, je vais baver par , sur les oeuvres de monsieur Tin-Tin.

C'est un putain d'artiste quand même.

Ca fait rêver.

Mais je reste hésitante.

Tout d'abord, à cause de l'indélébilité de la chose. C'est le propre du tatouage, je sais, mais j'ai peur de m'en lasser. De vouloir en changer, comme je changerais de parfum, c'est à dire, souvent.

Du coup, il faut que le motif me plaise tout particulièrement, pour que je ne m'en lasse pas. Et là je me heurte à un nouveau problème : me tatouer, oui, mais quoi ?! Grosse, grosse question. Pendant un temps, le tribal maori, la tortue surtout me tentait bien. Puis, le tribal, près du trou d'bal... bof. Récemment, j'ai songé à quelque chose comme ça, mais le côté enfantin et héroïc fantasy qui pourrait être perçu par certain[1] ne me plaît pas non plus. Le côté BD par contre, oui. Mais alors ?! Un Corto ?! Mmmmh... les portraits ne se prêtent pas trop aux reins. Et puis je ne suis pas totalement fan de la BD, seulement du personnage.

Bref, bref... Toujours aussi indécise, mais je me laisserais bien tentée par une visite à l'antre du maître. Peut-être pourrait-il me conseiller... ou se foutre complètement de ma gueule. Donc j'ose pas.

Notes

[1] Je pense notamment aux joueurs de Wow et consort.

jeudi, août 2 2007

Telle maîtresse...

... telle bête.

mardi, juillet 31 2007

Noël en septembre

Pour une bonne nouvelle... c'est une putain de sacrée nom de nom d'bonne nouvelle !!!

Surtout lorsqu'on habite à 10 mn à pieds des MK2 Quai de Seine et Quai de Loire...

Fini les Halles !!! Ou du moins la plupart du temps...

A moins les rediffusions de vieux films autrement que sur mon ordi ou à la télé.

Vivement le mois de septembre !

mercredi, juillet 11 2007

A quand ?

A quand l'implosion du PS (enfin) ?

A quand la création d'un nouveau parti par la Ségo ?

A quand le bas les masques ?

A quand la création d'un vrai parti de gauche, non constitué de libéraux mal assumés ?!

Vivement.

lundi, juin 25 2007

Léon Zitrone

Lui : Je vais me coucher. Je suis naze.

Moi : Je te rejoins tout à l'heure, je ne suis pas fatiguée.

Lui : Ok. Je vais mettre les boules Quiès, comme ça tu pourras allumer la lumière en venant te coucher.

Moi : ... mouarf mouarf mouarf !!!!

jeudi, juin 21 2007

Encore un choix à faire

Partir 3 semaines en vacances et gagner des clopinettes...

Ou bien partir 2 semaines et grappiller quelques pépettes ?!

Purée, en plus je dois donner ma réponse en début d'après-midi !

mercredi, juin 20 2007

La vie des blogs

Ca fait un moment que ça traîne.

Force est de constater qu'après trois ans de blog, on ne blog plus comme au premier jour. On s'assagit. Ou plutôt, je me suis assagie.

Pourquoi ?

Et bien tout a commencé avec le fait de rencontrer d'autres blogueurs, et a fortiori des lecteurs. Mais je ne me suis pas arrêtée là. Je suis tombée amoureuse d'un blogueur, et on a finit par emménager ensemble. Forcément, ça change la donne, on s'auto-censure et puis on devient hyper feignasse et on n'a pas envie de changer de plate-forme pour retrouver un certain anonymat.

Donc, première grosse erreur, se familiariser avec son lectorat. Et seconde grosse erreur : coucher avec un blogueur.

Avec ces nouveaux facteurs, le contenu du blog évolue.

Après avoir élaboré cette hypothèse à partir de mon propre cas, j'ai finalement étendu ma réflexion aux blogs "amis" que je lis depuis un certain temps déjà. Le constat est le suivant c'est pareil pour tout le monde. Certains, particulièrement prolixes à une époque, ne sont plus que les fantômes d'eux-même sur la blogosphère[1]. D'autres ont radicalement changé petit à petit de ligne éditoriale, de façon consciente ou non, mais certainement[2]. Il y a encore une troisième catégorie, ceux qui postaient déjà peu et qui désormais postent à la Saint Glinglin[3].

Forcément, je suis contrainte de faire des infidélités et d'aller lire ailleurs, parce que c'est pas vous mes agneaux qui me font passer plus rapidement mes heures de bureaux ! Certains finissent même en lien dans la colonne de droite. D'autres ne passent pas la période d'essai. Mais je découvre toujours des petits nouveaux avec un plaisir non dissimulé, soit par des voies indirectes[4], ou via mon blog et les commentaires[5]. Des blogueurs encore inconnus trouvent le chemin de mon blog, et ça, ça me troue le c... m'étonne vachement, étant donné que c'est un peu vide maintenant par ici. En tout cas merci à eux de signaler leur présence et de me faire découvrir de nouveaux blogs.

Mais revenons à nos moutons et à ma conclusion sociologique : pour un bon (non, pas de jugement qualitatif, c'est subjectif et pas toujours véridique) blog, il faut surtout les ingrédients suivants : être célibataire et/ou malheureux, ou bien en couple mais malheureux.

Je vous laisse méditer sur cette réflexion hautement pensée.

Notes

[1] Pour n'en citer que quelques uns : lui, lui, et lui. Essentiellement des mecs donc.

[2] Comme lui ou elle.

[3] Elle, histoire de balancer.

[4] Tel que lui.

[5] Ma meilleure surprise du moment : elle.

vendredi, juin 8 2007

Merci mamie

Intérieur jour : moi discutant avec ma mère de diététicienne dans la cuisine, ma grand-mère assise sur une chaise nous écoutant. Je porte un jean retroussé façon pêche-aux-moules et une tunique flottante. Il fait chaud.

Moi : Oui, mais là c'est plus possible il faut que je fasse quelque chose, alors j'ai pris rendez-vous pour le 21 juin.

Mère : Tiens moi aussi. Mais il faudrait p'têtre que tu manges plus équilibré ?

Mère-Grand : ...

Moi : Je ne m'en sors pas avec la bouffe de la cantine. A chaque changement de rythme de vie je me reprends 5 kgs dans les fesses.

Mère : Oui, je connais le problème j'ai le même.

Mère-Grand (d'une toute petite voix) : Et c'est pour quand ?

Moi (faisant exprès de ne pas comprendre, pour mieux comprendre) : Hum... de quoi ? Mon rendez-vous chez la diététicienne ?

Mère-Grand (toujours d'une toute petite voix) : Euh... le bébé... c'est pour quand ?

Moi : ...

Mère : (morte de rire).

lundi, mai 21 2007

The end !

Enfin ! Enfin ! ENFIN !!!

J'ai fini ce satané bouquin que je me traînais depuis 4 mois !

Je me suis faite violence pour le finir, mais j'y suis parvenue.

Alors maintenant j'aimerais savoir ce que ce bouquin a d'exceptionnel pour obtenir le dernier Goncourt... mmmh ?! Moi j'ai l'impression d'avoir été volée sur la marchandise : on me parle de bouquin à valeur historique, je n'y trouve qu'une vraie-fausse autobiographie d'un petit SS scribouillard surtout porté par ses fantasmes scato-incestueux...

Quelqu'un pour me faire la fiche de lecture ?!

Pour contre-balancer ces quatre derniers mois de prise d'otage, maintenant je vais bouquiner une bonne grosse daubasse, avant de me relancer dans la lecture de bons vieux polars.

dimanche, mai 6 2007

Réaction paternelle

Après avoir envoyé successivement le premier et le second épisode du feuilleton de nos 5 prochaines années puis, par soucis d'équilibre, un article (encore) édifiant, à mon papounet, voici la réponse que je reçus :

Il est tard. Je suis un peu bourré. Certes !!!
J'ai commencé à regarder les vidéos sur SARKO : insupportable !
Puis j'ai lu Onfray en (large) diagonale. Bon !
Puis j'ai voulu consulter les réactions à MO, comme ils disent ...
Horreur !!!
C'est interminable... imbitable... et les mots me manquent !
Comme toujours, écrit avec les pieds et le cul à la place du cerveau !...
Beuark !...
J'ai même pas eu le coeur à faire mon numéro de çui qui maîtrise la langue : on n'en est plus là !
Sauf que je ne sais pas où on en est !
Quelqu'un le sait-il ?
Comme un con, je vais voter la détestable Ségolène pour faire chier l'inimaginable Sarkozy, son infernal jumeau !!!
Y a pas de quoi être fier ...
J'ai bien conscience de désespérer les M***... mais de réjouir G*** ! Et le père T*** !
Mais tout ça en pure perte : ils le veulent trop leur Sarko, les boeufs ! Et c'est toujours eux les plus nombreux...
La seule question qui vaille, après ça : aurai-je encore les moyens de m'offrir de quoi boire suffisamment pour oublier ?...
Désolé de ne pas être le Papa qui tient le cap dans cette merde...
Et en plus, j'arrive pas à remettre la main sur le fameux manuel qu'on reçoit quand on devient papa et qui dit tout ce qu'on doit faire à partir de ce moment...
Allez, à tout' ma Poule !
Bisou et bonne nuit.

Papa

jeudi, mai 3 2007

IRL

Croiser ou plutôt être heurtée de plein fouet dès le matin, les yeux encore collés suite à une nuit trop courte, par une Jean-Claude Convenant force one... c'est vraiment dur pour les nerfs. Et pour ceux de mes voisines de sièges de métro aussi apparemment.

Toute la vulgarité, la grossièreté, la méchanceté et la beaufitude réunies en une seule personne... Je n'imaginais pas ça possible. Et pourtant, ce matin, sur la ligne 8 du métro parisien, force m'a été donnée de constater le contraire. J'ai dû le voir (et l'entendre) pour le croire, telle Saint-Thomas. Mais maintenant ma religion est faite : les gros connards ne sont pas une espère en voie de disparition, ils auraient même tendance, à l'approche des résultats du second tour des élections de sortir à découvert et en plein jour de manière de plus en plus affirmée.

- page 2 de 11 -