Chez Tartine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, décembre 24 2007

A deux

Contraintes "professionnelles" obligent, premier Noël sans pôpamôman.

Un petit pincement quand même.

On n'est pas très "tradition", et encore moins lorsqu'il s'agit de bondieuseries, mais Noël, c'est Noël... Et puis quand on est que trois, les liens se resserrent, forcément.

Donc l'étape "chuidégoutédlavieféchiémerde" est passée. J'ai même fini par en prendre mon parti et à me dire qu'il était de temps de créer notre propore Noël, à nous, deux. Pour l'instant.

On s'est prévu un menu à s'en faire péter la ventrière et la sous-ventrière. On s'est carrément déchaînés sur la prévision liquide : champagne, gewurztraminer vendange tardive, et un petit côte de saint-mont modeste pour accompagné les cailles aux marrons.

Côté cadeau se sera sans doute un peu soft (pour ma part en tout cas), faute de moyen et ne sachant pas de quoi les prochains mois seront faits. Sans oublier que l'anniversaire est déjà passé par là et qu'il faut en garder encore un peu pour le faux Noël chez les parents (mercredi).

Néanmoins, pas de débauche après minuit... je bosse demain, jusqu'à 21h.

Bonnes fêtes mesdames et messieurs.

vendredi, décembre 21 2007

Tartine's anatomy

Pour ceux qui souhaitaient un aperçu de mon anatomie sublimée, c'est par .

Maintenant, à vous de jouer pour deviner duquel il s'agit...

lundi, décembre 17 2007

A mort

Les ados et les prépubères.

Font chier avec leur vraie-fausse rébellion à la con.

Allez vous palucher ailleurs qu'au cinéma par groupe de 12, devant un film que vous êtes bien incapables d'apprécier, tas de morveux.

mardi, décembre 11 2007

Mardi 11 décembre

Bon, ça, c'est fait.

Je me suis faite tatouer le cul.

Ca n'a pas été aussi douloureux que je l'imaginais, même si au bout de 2h30 je commençais à trouver le temps long.

Un peu inquiète parce que pour le moment l'encre coule sous mon cellophane comme pour un décalco.

Mais sinon, tout à fait objectivement... c'est juste magnifique.

Et ça en émoustille un pas mal...

vendredi, novembre 2 2007

Les bonnes moeurs au travail

Il est intéressant de constater que depuis ce matin je me suis reçue deux :

"Tiens, t'as sortie la mini jupe ?"

Aussi bien masculin, que féminin.

Oui, j'ai sorti la jupe en jean, elle m'arrive à mi-cuisse et couvre largement mon postérieur. Je n'ai pas l'impression d'être spécialement impudique ou d'en découvrir de trop, surtout qu'elle est accompagnée de mes fameuses bottes de motarde.

Donc pourquoi ces deux réflexions, ce n'est pourtant pas la première fois que je me mets en jupe au boulot. Ca les défrise les "minis jupes" ? On est pourtant plus dans les années 50 !

Que m'auraient-ils dit si, comme hier, je l'avais mise avec mes chaussettes-bas...

lundi, octobre 22 2007

Vide et solitude

P'tite coloc' m'apprend à l'instant qu'elle risque de repartir pour sa Bretagne natale.

Ca me fout un choc.

Tellement que j'ai envie de me rouler en boule sur la moquette sale, sous mon bureau, et d'attendre jusqu'à ce soir.

J'avais déjà le sentiment d'avoir un cercle de plus en plus restreint d'amis autour de moi, mais là ça va plus du tout.

J'ai besoin d'elle. Même si on ne se voit qu'une fois par mois. J'ai besoin de sa présence, de savoir qu'elle est là, à quelques stations de métro, pas loin.

Merde, Brest, quelle idée...

jeudi, octobre 18 2007

Pour vous messieurs

Un petit conseil gratuit : évitez le lycra lorsque vous pratiquez un sport[1] [2], et notamment... le cycliste.

  1. C'est totalement anti-viril.
  2. Vous ne savez pas ranger correctement votre jeu de quille, et de plus, on peut noter à cette occasion l'inégalité qui est la vôtre du côté de "l'équipement".
  3. La flaque de transpiration remontant du rectum, c'est... hum, voilà, vous m'aurez comprise.

Alors, vive le coton ! Et en plus c'est plus sain pour la peau.

C'était le conseil beauté du jour prodigué par Tartine. Ne me remerciez pas.

Notes

[1] Exception faite de la natation... et encore...

[2] Et le lycra en dehors du sport, ça ne représente aucun intérêt.

jeudi, octobre 11 2007

La culture cé mal

Il suffit que j'entre dans une libraire, où pourtant je ne viens que récupérer une commande, donc pour UN bouquin, UN cadeau, et bien...

Bam !

J'en ressors avec 60€ de bouquins, que pour ma gueule, puisque la commande n'était toujours pas arrivée.

Je redoute d'y retourner demain.

dimanche, octobre 7 2007

Magnifique ! Grandiose ! Jouissif...


Vous ne verrez pas ça souvent par ici, étant donné mon amour pour le sport médiatisé, friqué, et patriote, mais là... saperlotte que c'est bon !!!



Edit : Bon, et bien à défaut du vrai, il y aussi celui-ci pour lequel j'ai une affection toute particulière :



Edit 2 : J'ai réussi à en retrouver un, jusqu'à ce que TFnain dépose encore ces droits...

vendredi, octobre 5 2007

Touche pas à mon ADN

Si ce n'est toujours pas fait, vous pouvez aller signer la fameuse pétition de Charlie hebdo contre cette loi immorale, c'est par .

Soyez nombreux les enfants.

mercredi, octobre 3 2007

Sur le bout de la langue

J'en ai les papilles qui en frémissent encore de la glacé au thé vert et aux haricots rouges confits...

Sans parler du chirashi thon/saumon qui a précédé, et lui-même précédé d'une succulente salade de choux.

Dis quand est-ce qu'on y retourne ?

La fête du travail

Une nouvelle époque est sans doute en train de se finir. Deux pauvres semaines éparses de boulot au mois d'octobre prévues à l'ORTF 2, et puis ensuite rien jusqu'en décembre dans le meilleur des cas.

C'est pas que j'aime particulièrement bosser, au contraire même. Mais il faut bien que je paie mes impôts de riche de l'an dernier. à 450€ les 3 prochains mois, puis 150€ à partir du mois de janvier 2008 pour bien poursuivre l'année, il va falloir que je me bouge la couenne.

Et ça m'épuise d'avance.

Et j'en ai pas envie non plus.

J'en ai marre de changer de boulot tous les ans.

J'étais bien moi ici.

mardi, octobre 2 2007

Surréaliste

Un mec qui promène en plein parc des Buttes Chaumont, deux loups, en laisse.

Instant de grâce. Extraordinaire. Magnifique.

mercredi, septembre 26 2007

Fuite

Aujourd'hui j'embarque le chat, des bouquins, ma DS, des pulls et je m'enfuis quelques jours au fin fond de l'Auvergne pour être la cuisinière et la lavandière[1] du paternel.

Ca se trouve il va neiger vu le dérèglement climatique de plus en plus prononcé. Et alors je ne pourrais pas revenir pour mon rendez-vous chez la diététicienne mardi prochain, et je n'aurais pas à lui avouer que je n'ai pas perdu un gramme en un mois ; p'têtre même que je ne pourrais pas reprendre le boulot mercredi non plus, bloquée par les congères à la sortie du patelin...

Ce serait chouette. Oui, mais non parce que malheureusement il y en a un qui reste sur le carreau, à Paris, et que je ne pourrai pas l'abandonner une semaine de plus.

Notes

[1] Quel joli mot, pour une tâche aussi ingrate.

lundi, septembre 24 2007

Soyez livré à l'heure qu'y disaient...

Depuis le 20 septembre que j'attends de recevoir My Sims pour DS.

Une fois de plus je me suis faite eue par le fameux : Commandez maintenant et soyez livré le jour même de sa sortie. Le jeu est sorti le 20 et a priori d'après les information que Amazon m'a laissé sur mon compte, je ne devrais pas être livrée avant le 25 finalement ! 25-20=5 : donc pas le jour de la sortie, CQFD.

Qu'ils ne comptent pas sur moi pour en faire de même avec le dernier Harry Potter.

Et puis de toute manière j'ai décidé de faire vivre (à bon train), le libraire qui est en bas de chez moi.

- page 4 de 38 -