Chez Tartine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, février 9 2009

Tous descendants de collabos


La dénonciation est un devoir républicain.


Non, non, ceci n'est pas une citation de Pierre Laval, mais de Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, UMP parti du président de la république, république de plus en plus pourrie, encourageant la délation sans complexe aucun.

Le semaine débute bien.

mercredi, février 4 2009

Trop la classe...

Aujourd'hui, je suis allée visiter un appartement. L'annonce précisait : "visite avec Stéphane Plaza".

Tout le monde sait qui est Stéphane Plaza évidemment. Mais siiiii !!!! L'agent immobilier de M6 capable de rendre n'importe quel taudis attractif, et toujours prêt à dégoter la perle rare pour les acheteurs les plus difficiles. Stéphane Plaza donc.

Et ben il est arrivé à l'agence au même moment que moi ! Oui monsieur, oui madame ! Mais ce n'est pas lui qui m'a fait visiter le 60m² à deux numéros de l'agence. Non, il revenait d'un tournage... L'annonce est un peu mensongère finalement.

lundi, février 2 2009

Réhabilitation

Allez Mathieu, je te pardonne tes dernières réalisations. Parce que lorsqu'on produit et participe à une petite bombe comme Louise-Michel, on ne peut pas être devenu totalement pourri finalement.


Il neige sur Paris

Ce matin, à potron-minet, j'ai pris sur moi (et surtout, sur mon temps de sommeil), pour me lever en même temps qu'Inigo à 7h du matin. Aujourd'hui c'est un peu sa rentrée des classes, alors je me suis dévouée pour lui préparer le petit déjeuner des champions alors qu'il prenait sa douche.

Et là, en ouvrant les stores, qu'elle ne fut pas ma surprise :

Paris sous la neige

Conclusion, c'est pas encore aujourd'hui que je vais pouvoir aller tester mon cadeau d'anniversaire...

jeudi, janvier 29 2009

Une certaine nostalgie des cocotiers

Petit frèreAttention, malgré les apparences, ce petit flacon n'est pas aussi inoffensif qu'il y paraît. Il semble mignon à souhait comme ça, mais il possède la propriété de vous balancer direct sur une plage de sable blanc, avec les pieds dans une eau à 23°C. Il peut également vous plonger la tête dans la cuvette des toilettes si vous vous laissez emporter...

De mon voyage en Guadeloupe, j'ai rapporté plusieurs petites choses dans mon sac à dos, outre la certitude d'être née pour vivre au rythme économique de cette île : du sable, des coquillages, 2x4 litres de rhum en cubis (pour 1 litre autorisé par personne) et une recette, notée au dos d'un prospectus. Durant ces 15 jours je me suis rapidement adaptée au rituel de la dégustation de rhum dès 16h. Du rhum sous toutes ces formes, toutes ces marques, tous ses degrés. Finalement ma préférence est allée au Bologne dont je suis devenue une inconditionnelle, en ti punch pour le décollage, puis en punch coco pour l'atterrissage. A force de décollage et d'atterrissage, la carlingue a du plomb dans l'aile, mais ça kay.

Depuis toutes ces années le petit papier a été égaré, mais pas la recette. C'est devenu un classique à la maison, à la fois redouté et attendu par les convives. D'ailleurs, il s'agit moins d'une recette que d'ingrédients. Je pratique surtout la fabrication à l'oeil au goût. Or, pour cette fois, mes ingrédients habituels ont été bouleversés suite à une erreur faite dans mon épicerie asiatique préférée : j'ai pris un boîte de crème de coco au lieu d'une boîte de lait de coco. Non, ce n'est pas la même chose ! L'un se dégusterait à la petite cuillère comme du lait concentré, alors que l'autre présente peu d'intérêt s'il n'est pas intégré dans un plat. J'ai donc modifié ma recette de base en intégrant ce nouvel ingrédient.

Pour une bouteille de punch coco d'1 litre environ : à peu près 30 cl de rhum, blanc, il va s'en dire, et Bologne évidemment ; une boîte de crème de coco (400 ml) ; une boîte de lait de coco (400 ml) ; une boîte de lait concentré sucré ; 1 cc d'extrait d'amande amère ; noix de muscade râpée ; le jus d'un citron vert. La recette est assez simple : mélanger le tout et mettre en bouteille ! Ceci dit, je peux donner quelques astuces, notamment pour délayer la poudre de muscade dans un fond de crème de coco avant la mélanger au reste. Ces mesures sont tout à fait adaptables en fonction des goûts de chacun, ce qui compte ce sont les ingrédients. Enfin, il faut le préparer quelques jours à l'avance afin que les saveurs se développent. Autre recommandation : ne surtout pas mettre la bouteille au frais où les ingrédients figeraient ! D'ailleurs, j'ai dû passer le lait et la crème de coco au bain-marie, car ils n'appréciaient pas la température de notre latitude. Par contre, à servir avec des glaçons !!! (Et à consommer dans les deux semaines qui suivent).

Grande soeur

vendredi, janvier 23 2009

Où quand tout se débloque (ou presque)

1/ Ignacio commence un nouveau boulot dans une semaine. (Il est trop flemmard pour vous l'annoncer lui-même)

2/ Pardon du détail mais mes ragnagnas ont enfin débarqué (avec un bon coup de pouce de la part de la gynéco tout de même), depuis le mois de septembre, il était temps.

3/ On a commencé les visites d'appartements pour un chez nous officiel.

Ca bougeotte, ça frétille.

EDIT : je reviens sur ce que je disais : depuis 1/4h une amie me bassine par chat sur le "bonheur d'être enceinte, d'avoir un boulot stable et une maison à soit"... Elle ne comprend même pas le mal qu'elle peut faire. A chaque fois qu'elle change de sujet elle remue un nouveau couteau dans la plaie. Elle découvre ma situation professionnelle : "ah oui, c'est pire que ce que je pensais !". Et de conclure par un : "bon c'est un peu morose tout ca dis moi, t'as pas une info plus légère ?!", avant de s'en aller sur "et vivement les beaux jours et la chaleur!"... Ca me fera une belle jambe les beaux jours et la chaleur tiens. On ne vit décidément pas dans le même monde. Est-il utile de préciser qu'elle n'a que 27 ans ?

Existe-t-il un moyen pour bloquer des personnes en chat sur fessebouc ? Merci d'avance à celui qui aurait la solution !

EDIT 2 : et pour couronner le tout, ma collègue en congé maternité est venue pour nous présenter son p'tit.

Je craque.

lundi, janvier 19 2009

Le réconfort a des odeurs d'Orient

J'aurais aimé être née en mai... pas en juillet ou en août parce que pour les goûters d'anniversaire je n'aurais jamais eu personne. Mais ou juin ça me semble de bons mois pour naître. Il commence à faire chaud, c'est la fin de l'année scolaire, tout le monde est plus détendu du slip et pense déjà a ses vacances. Bon, je n'ai pas trop à me plaindre, janvier c'est pas décembre, où on s'entend dire : "tiens, un plus gros cadeau, ça fera ton anniversaire et noël à la fois"... En revanche en janvier, il fait froid, brumeux, personne n'a envie de sortir de chez soit et tout le monde est fauché par les cadeaux de fin d'année. Encore un mauvais calcul. D'ailleurs, je reçois une majorité de réponse négative pour mon apéro post anniversaire que j'ai fixé au 31 décembre, je n'arrive pas à rivaliser avec le festival d'Angoulême. Damn.

Alors on se console comme on peut en se disant que quand même, être née un 21 janvier c'est vachement classe : date de la mort de Louis XVI et de Lénine (pas la même année). On en rajoute une couche en se disant qu'il y a des coïncidences qui ne trompent, lorsqu'en plus sa fête tombe le jours de la déclaration des droits de l'homme (je vous laisse réviser vos cours d'histoire). Mais tout ceci ne permet pas de parer le froid qui vous saisi. Alors, pour ça la seule solution : une soupe ! mais pas n'importe laquelle... celle qui réchauffe à la fois les narines, les papilles et de l'intérieur.

Pour 4 personnes en entrée ou bien pour 2 personnes en plat principal. 4 champignons shiitakés séchés (c'est eux qui font la majeure partie du boulot), 1 petit oignon, 1 petit poireau en guise de ciboule, 2 petites carottes, 150 g de tofu, 1 tablette de bouillon de volaille, 3 cs de sauce soja , un peu d'huile.

Alors c'est pas bien compliqué, ni bien long. Par contre, il faut prévoir le coup un demie-heure à l'avance environ le temps pour les shiitakés de gonfler dans un bol d'eau chaude. Ils embaument rapidement. Au bout de 20 mn il suffit d'égoutter les champignons, tout en prenant soin de conserver l'eau de trempage pour la suite, puis les couper en lanières et réserver.
Ensuite, se munir d'un épluche légumes et d'un grand couteau bien coupant (mais pas les deux à la fois) : émincer l'oignon et le poireau ; éplucher les carottes (c'est mieux) les détailler en petits dés. Enfin, découper le tofu (si, si.... j'vous assure que c'est bon !) en cubes.
Porter 75 cl d'eau à ébullition. Dans une autre casserole (plutôt grande quand même pour contenir toute cette eau), mettre un peu d'huile à chauffer pour y faire revenir l'oignon et le poireau quelques instants, dans lequel on jette littéralement les dés de carottes, qu'on laisse revenir aussi 2 mn environ.
Allez, la dernière étape, et ensuite à table : ajouter à l'oignon, au poireau et aux carottes le cube de bouillon de volaille, l'eau des champignons + les 75 cl d'eau bouillante, les champignons, le tofu (mais si !) et la sauce soja ; porter le tout à ébullition et laisser frémir encore 10 mn (il faut encore un peu patienter, mais ça laisse le temps de mettre la table et de ranger le bazar laissé dans la cuisine). Servir aussitôt !

Le résultat ne s'est pas fait attendre : Ignacio a relevé le nez de son bol, dans lequel il faisait de grand slurps en s'exclamant : "Chéboncha !", immédiatement, suivi de la réclamation suivante : "Ce serait encore encore meilleur avec des nouilles dedans". Force est de constater qu'il n'a pas tort, mais ce n'était pas prévu au menu.

La déclaration

Chez nous on ne fait pas souvent étalage de nos sentiments par pudeur sans doute, parce que les mots ne sont pas nécessaires, les actes suffisent. Mais il existe des exceptions. Des parenthèses.

Les anniversaires en sont une. Et mes 30 ans particulièrement.

Extraits :

Il me semble que tu as toujours été là.


J'ai oublié beaucoup de ce qui s'est passé dans ma vie avant cette date, mais je me souviens nettement de tous les moments qu'on a vécus depuis.


30 ans pour se découvrir, s'apprivoiser, s'amuser, grandir, vieillir, s'faire des bises, s'raconter des histoires, s'prendre de bec, s'regarder, savoir si ça va, s'écouter... parfois difficilement.


Je suis heureuse d'être la fille de mes parents.

J'aimerais être capable d'y mettre les mots.

vendredi, janvier 16 2009

L'enquête corse

Mouarf mouarf mouarf !!!!

Des gangsters bien méchants qui se font exploser parce qu'ils ont oublié d'éteindre leurs portables. Il devraient regarder Les Experts Las Vegas plus souvent .

J'avoue que ça m'a fait bien rire.

mercredi, janvier 14 2009

La relance

Faites du sport, il vous le rendra bien !

Enfin, parait-il... Parce que après mes 6 tours de Buttes Chaumont après 15 jours de trêve des confiseurs pour raison de parcours verglacé, j'ai commencé à voir des étoiles. Et 1h plus tard, les étoiles ont été remplacées par un mal de crâne léger puis se renforçant jusqu'à me jeter au lit.

Alors bon, oui, le sport c'est bon pour la santé, surtout en cette période d'après fêtes de fin d'année, ça dégage les bronches, ça protège des microbes, etc. Mais !!! On nous parle rarement des effets nocifs du trop d'oxygène sur un cerveau englué par le manque d'exercice. ET je peux vous dire que ça fait mal.

Je vois d'ici certains mauvais esprits qui me diront que de toute façon le sport c'est mauvais pour la santé... Argument que je n'ai jamais réellement réussi à contrer de manière imparable.

Unanimitude ?

Non, mais sérieusement, ça ne vous dérange pas le terme d'unanimisme employé par notre souverain pontife Nicolas Ier ?

Ca me turlupine depuis que j'ai entendu la déclaration présidentielle suivante :

Quand je vois le plébiscite des nouveaux horaires de la télévision (avancés à 20h35 sur les chaînes de France Télévisions en raison de la suppression de la publicité après 20h00), je me dis devant un tel unanimisme[1], on se demande pourquoi ils n'ont pas eu l'idée plus tôt.

Bon, une fois cette interrogation lexicale dépassée, le véritable contenu du propos a fini par m'énerver, évidemment : Nicolas Ier se présentant comme le sauveur du service public !!! Ce serait drôle, si ce n'était pas si grave. Après avoir fait un magnifique cadeau aux chaînes privées en supprimant la principale source de revenus de la télévision publique française ; après avoir mis à genoux l'indépendance de France Télévision avec la nomination du PDG par le gouvernement, comme au bon vieux temps de l'ORTF ; v'là t'y pas que l'instigateur de ces mesures rétrogrades voudrait en plus qu'on lui baise les pieds pour sa fameuse initiative. J'imagine que l'an prochain il exigera la même chose de la part des magistrats une fois que l'indépendance de la justice sera elle aussi de l'histoire ancienne.

EDIT : je viens de noter que TF1 et M6 ont avancé leurs programmes à 20h45 finalement.

Notes

[1] Unanimisme : doctrine littéraire d'après laquelle le créateur doit exprimer la vie unanime, les états d'âmes collectifs. (Petit Robert 2009)

mardi, janvier 13 2009

Retour vers le futur

En ces temps où la vieillesse nous gagne, il est parfois bon d'effectuer une voyage dans le temps... quelques 20 ans en arrière par exemple. A l'époque où nos seules préoccupations étaient de jouer le rôle du médecin, de remporter un calot pétrole et/ou une image brillante, ou encore de négocier Zorro le samedi soir et/ou Tarzan (avec Johnny Weissmuler) le mardi soir...

Pour une bonne régression, prévoir pour 4 à 5 explorateurs temporels (selon la grandeur de vos ramequins et de votre appétit) : 125 g de semoule fine (mais pas trop, parce que le granulé de la semoule ça reste intéressant) ; 65 cl de lait ; 100 g de sucre (moi j'ai utilisé de l'édulcorant liquide) ; 30 g de beurre ; 2 petits oeufs ; de l'extrait de vanille et, parce qu'on n'est plus des gamins, de gros raisins blonds longuement macérés dans le rhum (2 mois de macération chez moi).
Ensuite, c'est bête comme chou, simple comme bonjour, bref, enfantin : porter le lait additionné de l'extrait de vanille et du sucre à ébullition (attention lait bouillu, lait foutu) ; y verser la semoule en pluie ; remuer rapidement pour éviter les grumeaux à l'aide d'un fouet. Une fois que la semoule a épaissie y ajouter hors du feu le beurre, les oeufs et les grains de raisins. Enfin, verser le tout dans autant de ramequins que souhaités et les enfourner aussi sec à 200°C pour 15 mn environ. Laisser refroidir, puis mettre réfrigérer quelques heures.

On obtient ainsi un goûter (ou un dessert, au choix) roboratif à souhait, à déguster après une bonne promenade dans la froidure hivernale à la recherche de son futur nid, en consolation de ses presque 30 printemps.

jeudi, janvier 8 2009

Ma vache a grossi

Et bim badaboum ! Une de plus.

Je n'ai plus assez des doigts de mes deux mains pour les dénombrer tous ces gros ventres qui commencent à grossir ou bien qui ont déjà pondu... Dire qu'il y a encore deux ans c'était totalement hors de question pour la plupart. Comme quoi la mode évolue rapidement.

Et moi ? Ben moi, je suis aussi fertile qu'un piste de Patagonie après le passage du Dakar.



Découvrez Les VRP!


mercredi, janvier 7 2009

Chic et pas cher

Bon à savoir, après les 3 Suisses, les Galeries Lafayette s'y mettent également.

7 janvier

L'an dernier c'était la suppression de la publicité sur France télévision. Annonce sortie de nulle part, surprise pour tout le monde et un p*** de beau cadeau pour ses potes Boloré et consort. Le 7 janvier 2008 marquait le début de la fin du service public audiovisuel.

Cette année c'est la suppression des juges d'instruction. C'est encore une surprise pour tout le monde. Un bien beau cadeau pour ses potos magouilleurs. Le 7 janvier 2009 marquera-t-il la fin de la justice indépendante du pouvoir exécutif ?

Dans ce contexte, j'ai vraiment hâte d'être l'an prochain pour savoir ce qu'il nous annoncera : un mandat présidentiel à vie peut-être ?!

- page 2 de 38 -